Tomás Ibáñez – La CNT a un brillant avenir… derrière elle

« Si la CNT est une organisation (et elle l’est), si toutes les organisations, du fait même qu’elles sont des organisations, sont régulées par des mécanismes sociaux spécifiques, par des lois qui leur sont consubstantielles, par des processus non contingents (et tout cela est effectivement ainsi), alors la CNT est elle aussi affectée nécessairement par ces mécanismes, ces lois, ces processus. S’il est certain (et je crois qu’il y a des éléments suffisants pour accepter qu’il en soit ainsi) que tout groupe humain dont la cohésion se fonde sur des éléments idéologiques, sur des valeurs partagées, sur un corpus de croyances communes, tend inexorablement vers la forme-église, c’est-à-dire qu’il tend à se transformer en une organisation dont le fonctionnement repose sur des mécanismes régulateurs de type orthodoxe, alors il n’y a aucune raison pour supposer, sauf acte de foi, que la CNT échappe à cette transformation.  »

Tomás Ibáñez

Extrait de « La CNT a un brillant avenir… derrière elle » in Tomás Ibáñez, Fragments épars pour un anarchisme sans dogmes (2010) / (Nada, 1979)

download la cnt a un brillant avenir derrière elle

source : indymedia nantes

This entry was posted in General and tagged , , . Bookmark the permalink.